31.8.07

le mythe



Emplois du temps de l'existencialiste


Type pauvre

Au printemps et en été: de 11h. à 1h.: bain de soleil au "Flore".
Á 1h.; déjeuner, le plus souvent à crédit, dans un des bistrots du quartiers.
L'un de ces bistrots, rue Jacob, est familièrement appelé: "Les Assassins".
De 3h. à 6h.: café au "Flore".
De 6h. à 6h.1/2: travail dans l'une des chambres où l'un des rares existencialistes a pu, jusqu'à present, se maintenir.
De 8h. à minuit:"Bar Vert".
Le dimanche, le "Flore" est remplacé par "Les Deux Magots".
Le samedi, le "Tabou" par le "Bal Nègre".


Boris Vian, Manuel de St-Germain-des-Près, (Paris, Pauvert, 1997), p.71

Sem comentários: