21.5.06

Lettres de ma Cuisinne nº 20

Ma Chère Maria

à l'heure du thé j'irais manger des roses:






Un Prétendu Gourmand Cosmopolite

Sem comentários: