26.4.06

Toujours Tzara

Voie

quel est ce chemin qui nos sépare
à travers lequel je tends la main de ma pensée
une fleur est écrite au bout de chaque doigt
et le bout du chemin est une fleur qui marche avec toi


Tristan Tzara, "Indicateur des Chemins de Coeur" in Oeuvres Complètes (1925-1933, (Paris, Flammarion, 1977), p.7.

Sem comentários: