26.7.07

sous le soleil couchant



Hier, au soleil couchant en mangeant un délicieu pêche dans la terrace je me suis sentis, pendant quelques instants, comme le chien décrit par Yves Simon:

[...]Lorsque j'attends mon bateau de retour, un chien du genre épagneul, roux et blanc, que j'avais déjà repéré à mon arrivée, est à nouveau là et se roule sur le sol pourse frotter le dos. Je le sens ne dépendre de rien, sinon, de l'instant dans lequel il se trouve. Il ne rêve pas d'un autre espace que celui où il se trouve et n'est ni nostalgique d'un temps révolu, ni anxieux d'un temps futur. Il est ici et maintenant, à l'exacte intersection d'un lieu et d'un temps qui ne peuvent que lui convenir, puisque sa vie, et elle seule, les remplit.[...]

Yves Simon, Écrits, Rencontres, Voyages, Voyage à Bangkok y a de belles pages d'écriture
Lien: goldo

Sem comentários: