24.4.10

Le bois épais



Bois épais, redouble ton ombre;
Tu ne saurais être assez sombre,
Tu ne peux pas trop cacher
Mon malheureux amour.






Je sens un désespoir
Dont l'horreur est extrême,
Je ne dois pas plus voir ce que j'aime,
Je ne veux plus souffrir le jour.









Lully, Le Bois épais

Sem comentários: