3.3.09

"[...]Chaque fleur que le vent enlève Nous dit : Hâtez-vous de jouir.[...]" Lamartine*




Enfance et poésie ! Que l’une est éphémère, et que l’autre est trompeuse ! L’enfance est un papillon qui se hâte de brûler ses blanches ailes aux flammes de la jeunesse, et la poésie est semblable à l’amandier : ses fleurs sont parfumées et ses fruits sont amers. Enfance et poésie ! Que l’une est éphémère, et que l’autre est trompeuse ! L’enfance est un papillon qui se hâte de brûler ses blanches ailes aux flammes de la jeunesse, et la poésie est semblable à l’amandier : ses fleurs sont parfumées et ses fruits sont amers.


*Nouvelles méditations poétiques

2 comentários:

Marie-Claire disse...

La Vie est éphémère et parfois amère... alors ceuillons et accueillons ce qu'elle nous offre en gardant la légereté d'un papillon qui se poserait sur chaque fleur colorée et odorante.
Si la poésie est trompeuse, tant pis, faisons semblant ! Car la lucidité ne fait pas rêver ...

kb disse...

Bien que parfois mon humeur devient vraiment noire - et que j'apprécie l'humour noir - tu as raison :)